Une porte…

Une porte, un morceau de bois façonné et coupé afin de servir d’accès à une maison, à un bâtiment ou tout autre endroit abrité. Une porte n’est pas simplement cela : sa définition morale dépasse de loin sa simple définition matérielle.

En Tunisie, la porte est un symbole. Pour les Tunisiens, la porte de la maison reflète la chance et le bonheur que les habitants de la maison peuvent avoir. Une maison dont le seuil de la porte “porte malheur” ne mérite pas d’être occupée et doit être désertée dès que possible.

D’autre part, il existe des portes d’une beauté remarquable. Celles des quartiers arabes de la Médina et celles de Sidi Bou Saïd, une petite ville du nord située au bord d’une falaise face à la mer Méditerranée. Les portes colorées de blanc et de bleu, sont des portes typiquement tunisiennes qui ne cessent d’attirer les caméras des touristes et les pinceaux des peintres.

La porte est un thème en soi. Elle pourrait être étudiée et analysée en recherchant la signification la plus profonde des objets, pour mettre en évidence leur valeur réelle et mesurer la plénitude de leur signification.

Une porte fermée intrigue : que pourrait-on cacher derrière sa surface en bois ? Tant de gens, tant d’histoires vécues, tant de décisions cruciales, plus ou moins importantes, ont été prises, tant de nouvelles découvertes ont vu le jour derrière des portes closes.

Une porte représente une nouvelle entrée, une nouvelle opportunité dans la vie. Combien de personnes ont des difficultés à ouvrir des portes dans leurs vies professionnelles et sociales ? Combien ont eu l’occasion de franchir le seuil d’une porte et ont vu leurs vies complètement transformées ?

Dans le destin de chacun de nous, il y a tant de portes qui attendent d’être ouvertes. Comment savoir quelle porte ouvrir et passer ? Beaucoup de portes ne vous donnent pas la possibilité de rebrousser chemin ; elles s’ouvrent à la vue de la branche de l’arbre immense appelé la vie. Cette branche est, bien sûr, distincte de celle que nous verrions si nous passions la porte juste à côté.

Seule l’intuition et les messages les plus profonds venant de notre intérieur peuvent nous guider vers les portes qui peuvent nous élever à des niveaux supérieurs, en espérant atteindre la sagesse et la paix, où réside le bonheur éternel.

Je souhaite à tous les lecteurs de ces pensées spontanées d’être bénis avec des portes qui sont faciles à ouvrir, qui les transportent vers le ciel de leurs propres rêves. 

Cependant, si je peux me permettre un petit conseil, je dirais : “Dans la vie, gardez toujours les portes ouvertes, nous ne savons jamais quand le miracle se produira. La vie est belle, entrez par la grande porte”.

Article écrit par Thouraya Daouas en anglais, le 16 Novembre 1999. Traduit en français le 1er juin 2020.

العربيةEnglishFrançaisEspañol