Médecine-carthaginoise, médecine-romaine : “Les leçons de l’Histoire”

Mot du présentateur

“Gloire au vainqueur, malheur au vaincu !” Ainsi relataient-ils l’Histoire, les écrivains de l’époque.

La 3e guerre punique a eu des conséquences désastreuses sur Carthage :

  • Population massacrée, on peut même parler de l’un des premiers génocides de l’Histoire ;
  • Ville détruite ;
  • La grande bibliothèque de Carthage incendiée, mais les Romains avaient pris la précaution d’évacuer auparavant les écrits de Magon !

Carthage était l’empire de la mer connue pour :

  • Ses navigateurs : Hannon et Himilcon ;
  • Ses généraux : Amilcar, Hannibal, Hasdrubal… ;
  • Son commerce ;
  • Son industrie : on peut rappeler que le chantier naval du port militaire de Carthage avait réalisé des navires en « kit ». Autrement dit, Carthage pouvait aligner rapidement 200 navires ;
  • Son artisanat : ses bijoux étaient fameux, on en trouve des traces dans de nombreux musées dont celui de Cornouailles ;
  • Ses poteries ;
  • Ses mosaïques ;
  • Son agriculture : Carthage était connue pour son blé, son huile, ses figues et ses grenades… ;
  • Et par sa médecine : Carthage savait utiliser, pour soigner, l’huile d’olive, les grenades , les figues, la menthe sauvage…

Pour rétablir cette comparaison de médecine carthaginoise pragmatique avec la médecine romaine dogmatique, illustrée par Galien dans ses 120 ouvrages qui ont été par la suite traduits en arabe, le grand Professeur Hamza SADDAM, orthopédiste, mais surtout chercheur en histoire de la médecine, nous  exposera le fruit de ses lectures illustrant ces différences.

André ABITBOL

Vidéo du Webinaire

العربيةEnglishFrançaisEspañol